Classique à Fanny

Patrick, séduit par les progrès de sa fille à la guitare, entreprend de lui fabriquer une guitare classique de concert.



Classique à Fanny
Classique à Fanny :

Patrick, un vieux (comme moi en moins vieux !) pot de mon ancienne vie professionnelle m’a contacté l’année dernière pour me demander si je pouvais l’accepter dans mon atelier pour fabriquer sa (troisième) guitare. Patrick étant à la retraite depuis décembre, on a organisé cela pour mars. Au départ il était question de fabriquer une folk pour lui, puis soudainement, devant les progrès évident de sa fille Fanny à la guitare, il s’est décidé pour une classique qu’il lui offrirait. Quelle grandeur d’âme, ce Patrick !

Nous voilà parti, donc pour une classique table épicéa et corps en palissandre des Indes…


Classique à Fanny
Classique à Fanny :

Patrick est un surdoué en matière de réalisation manuelle. Et puis il n’en est pas à sa première guitare, déjà deux dans son escarcelle. Mais il ne se prend pas pour le cador pour autan et écoute sereinement mes conseils. Après avoir réalisé un joint impeccable avec l’abrasif collé sur une surface de référence et un guide d’équerre, il entreprend le collage du dos.


Classique à Fanny
Classique à Fanny :

Le planning étant un peu short à cause des jours fériés, il va falloir speeder un peu… Ici on a mis en colle le dos et la table en même temps avec séchage au soleil : Merci soleil de mars !


Classique à Fanny
Classique à Fanny :

Certaine machine, comme cette calibreuse, ont rapidement séduit Patrick, qui pourtant possède déjà un atelier bien garni.


Classique à Fanny
Classique à Fanny :

La précision du calibrage est impressionnante, 2mm et 85 centièmes… C’est pas de la chaudronnerie, ça !