Classique modèle Eva

Un nouveau modèle: Eva ! Un barrage en Eventail et A, dessiné à l'Atelier du Bouet,  inspiré Friederich, Bouchet et Torres



Classique barrage en V
Classique barrage en V :

Pour cette nouvelle guitare classique, Vincent avait choisi, après avoir essayé 3 de mes guitares, le modèle à Philippe. On a donc un set fond/éclisses en érable ondé et une table en épicéa. Pour le manche, ce ne sera pas de l’érable mais du noyer. Mais, sur cette base plutôt classique, j’ai décidé de planquer une petite innovation dûment murie par mes insomnies… ça se passe uniquement sur le barrage et ne concerne que trois barres du barrage initial de Torres. On peut d’ailleurs, voir sur le dessin réalisé sur la table que l’éventail à 7 barres est très ressemblant à celui de Torres.


Classique barrage en V
Classique barrage en V :

Sur cette photo, j’ai exposé les plans et photos du barrage de Daniel Friederich, et là encore, un air de famille semble sauter aux yeux. Il manque les deux barres en V du bas…

 


Classique barrage en V
Classique barrage en V :

Mais la grosse différence, se sont les 2 barres externes de l’éventail, elles forment un A, font presque toute la hauteur de la table et vont se loger dans le talon du manche. On remarque qu’elles passent sous un pont réalisé dans la barre transversale et centrale le la table, ce petit détail est issu d’un barrage de Robert Bouchet. Daniel Friederich, lui faisait passer ces mêmes barres, par-dessus la transversale et elles venaient mourir autour de la rosace.

 


Classique barrage en V
Classique barrage en V :

On peut donc dire que ce barrage m’a été inspiré par 3 très, très grands luthiers, Français et Espagnol. Mais le petit détail issu de mes insomnies (et de mes diverses expérimentations sur le barrage de mes manouches depuis mon premier modèle Osé en 2004), vient de la longueur des deux barres externes de l’éventail et du fait qu’elles viennent se loger dans le talon du manche. Je récupère ainsi l’énergie du manche et je bloque l’effet charnière manche/caisse. Le manche transmet des basses et moyennes fréquences à la table par le biais du talon, le fait d’implanter dans ce talon des barres en épicéa qui longent toute la longueur de la table améliore la récupération de ces fréquences en les transmettant à la table. C’est un peu le principe du manche conducteur dont certaines guitares électriques sont équipées.

 


Classique barrage en V
Classique barrage en V :

Pour ce nouveau barrage je réalise une cale ajustée aux barres…